Programmation :

Chaque être humain est programmé depuis sa naissance comme l’est un ordinateur.

Nous prendrons la métaphore de l’ordinateur pour faire le parallèle avec le cerveau.

Notre cerveau est un ordinateur hyperpuissant. Tout comme l’ordinateur peut être infecté par des virus, notre cerveau peut également être infecté par des virus, tels que les croyances limitantes, les blocages, les phobies, etc. Par exemple, lorsque quelqu’un se retrouve face à un objectif et se dit : « Je n’y arriverai jamais. ». « Ce n’est pas fait pour moi. », « Les autres sont meilleurs que moi. ». En alimentant ce genre de pensées, cette personne s’injecte toute seule un virus dans le cerveau. Les différentes programmations reçues durant notre vie par nos parents, la société, l’école, par notre environnement, nos expériences font ce que nous sommes aujourd’hui, avec nos applications utiles mais aussi avec nos virus.

 

Linguistique :

La linguistique, c’est le langage, la communication. Quel langage utilise-t-on pour communiquer ? Pour communiquer avec les autres évidemment, mais également et surtout, quel langage utilise-t-on pour communiquer avec soi-même ? La personne avec laquelle nous communiquons le plus durant notre vie, c’est soi-même. Avons-nous toujours un langage adapté ? Il arrive malheureusement trop souvent que nous nous injections des virus par un langage inapproprié, peu écologique et peu élégant.

Et avec les autres, de quelle manière communiquons-nous ? Sommes-nous aussi à l’écoute des autres ?

 

 

 

La philosophie de la PNL consiste à marier ces trois aspects afin de progresser et de nous rendre meilleur.