En Suisse, 2 mariages sur 5 se terminent par un divorce. En 2019, 16’885 divorces ont été prononcés et 12’809 enfants mineurs de couples divorcés ont été dénombrés. Selon une émission de la Télévision suisse romande consacrée aux familles recomposées diffusée en janvier 2021, 30 à 40% des enfants vivent dans un tel modèle familial.

Ces chiffres permettent d’imaginer le nombre de personnes susceptibles de se retrouver membre d’une famille recomposée.

Malgré le nombre croissant de formation de familles recomposées, ce modèle familial n’est pas à banaliser. Le rôle de chacun est complexe. Il est tout à fait possible de vivre heureux dans ce contexte. Néanmoins, un travail sur soi est souvent nécessaire pour prendre sa juste place tout en respectant celle des autres.

 

En découvrant la PNL, nous avons compris à quel point cette méthodologie pouvait être précieuse pour soutenir les familles recomposées. Les outils PNL permettent de mieux se comprendre, comprendre les autres et communiquer efficacement. Ce sont également une multitude de possibilités de travailler sur soi pour améliorer nos perceptions et nos comportements. Pour vivre heureux dans une famille recomposée, un état d’esprit flexible et orienté solutions est indispensable.